Cette politique a été élaborée grâce à la collaboration de tous les acteurs concernés tant communautaires, institutionnels que politiques au cours des huit dernières années.
Elle offre une vision globale de la situation au Québec et énonce les principes directeurs devant soutenir les actions à mener afin de prévenir et réduire l’itinérance.
«Le prochain gouvernement, quel qu’il soit, devra prendre en compte cette politique et adopter un plan d’action en conséquence.» -Pierre Gaudreau, coordonnateur du RAPSIM
Pour les travailleurs du milieu, les attentes sont nombreuses vis-à-vis des futures mesures. François Villemure, directeur général du centre d’hébergement communautaire L’Avenue « … souhaite que la nouvelle politique prévoie l’intervention auprès des jeunes en difficulté, une fois qu’ils auront un logement.»
Pour avoir accès au texte d’Un Québec pour tous, Ensemble pour éviter la rue et en sortir Politique nationale de lutte à l’itinérance
L’itinérance à Montréal en chiffres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

17 + treize =

Publier des commentaires