De l’hébergement au logement,
une évolution continue

1983
L’Avenue est créé afin d’offrir un service d’hébergement et de soutien aux jeunes en difficulté qui sortent des centres jeunesse.
1997 à 2002
Une nouvelle formule est expérimentée. Les Petites Avenues sont des logements transitoires en colocation, une ressource de 2e ligne.
2002
Une étude de J. Charbonneau et M. Molgat de l’INRS, en partenariat avec les différents partenaires concernés, confirme que l’expérience est gagnante. Suite aux conclusions du rapport d’évaluation, L’Avenue investit davantage.
L’Avenue acquiert l’immeuble de la rue de Castelnau. Ce sont 21 studios et des 2 ½ pièces qui s’ajoutent. La troisième forme d’habitation de L’Avenue est née.
2006
L’Avenue acquiert un immeuble comprenant 16 places en logements transitoires et 13 logements sociaux. Située rue De La Salle, cette construction neuve permet de consolider les Petites Avenues et d’assurer la pérennité du projet.
2009
Des locataires emménagent dans un nouvel immeuble construit en copropriété avec la chaîne de magasins La Vie en Rose. Cet immeuble comprend 8 logements de 3 ½ pièces.
2010
Rénovation majeure de L’Avenue, Maison d’Hébergement Jeunesse.
2013-2015    Phase I       Achat de l’immeuble 3911 rue Sainte-Catherine Est; 26 logements  sont développés.
2015- 2017  Phase II      Des espaces communautaires pour les jeunes seront créés.
Tristement connue, l’histoire du 3911 se réécrit avec le projet  de l’Avenue. Le secteur ouest du quartier est source d’insécurité, des événements criminels s’y sont déroulés et le 3911 était en partie responsable. Grâce au développement en cours, c’est une nouvelle page d’histoire qui s’entame. De Nouveaux Pignons sur rue!